LE BETEF

Rénovation d’ampleur 2024 : tous les détails

Le terme rénovation d’ampleur désigne un bouquet de travaux effectués de façon simultanée dans un même logement. Elle représente un des grands enjeux de la transition énergétique impulsée par le Gouvernement.

Zoom sur la rénovation d’ampleur

Le dispositif des CEE (Certificats d’économie d’énergie) utilisait le terme de “rénovation globale” tandis que celui de rénovation performante était le plus connu des particuliers… Désormais, il faut parler de “rénovation d’ampleur”. 

Selon la définition instaurée par le dispositif MaPrimeRénov’ 2024 (un des dispositifs d’aides majeurs à la rénovation énergétique), une rénovation d’ampleur désigne un ensemble de travaux effectués simultanément et dans le même logement, par exemple : l’isolation des combles, des murs et un remplacement de la ventilation.

Si un tel accent est mis sur ce type de rénovation, c’est parce qu’elle fait partie des mesures phares du Plan de sobriété énergétique mis en place par le Gouvernement le 23 juin 2022

Le but ? Encourager les ménages à se lancer dans des rénovations ambitieuses. L’objectif ? Qu’au moins 200 000 rénovations d’ampleur soient effectuées en 2024 afin d’améliorer le gain énergétique des biens individuels et de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). La finalité est ambitieuse : la neutralité carbone du secteur du bâtiment à l’horizon 2050.

Quels sont les travaux éligibles à une rénovation d’ampleur ?

Différents travaux sont éligibles à une rénovation globale. Pour considérer qu’une rénovation est une rénovation d’ampleur, il faut :

  • deux gestes d’isolation minimum : combles, toit, murs, planchers bas ;
  • un remplacement du système de chauffage pour un système de chauffage décarboné (comme une pompe à chaleur) ;
  • la pose d’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC).

Les avantages de la rénovation d’ampleur pour les particuliers

Pour les particuliers, effectuer une rénovation d’ampleur possède des avantages certains, en termes de confort thermique mais également au niveau des coûts de chauffage :

  • une réduction des factures énergétiques : une rénovation d’ampleur permet de réduire la consommation de chauffage d’un logement de 50 % à 70 % ;
  • une amélioration du confort thermique : les biens rénovés sont en général bien plus confortables à vivre. Fini les courants d’air ou la sensation d’étouffement en été ! 
  • une plus-value immobilière : une rénovation de grande ampleur est également intéressante en termes immobiliers. Eh oui, un logement rénové, c’est un logement dont la plus-value sera beaucoup plus importante lors d’une vente !

Quelles aides sont spécifiquement dédiées au financement d’une rénovation d’ampleur ?

Ma primerénov'

Ma PrimeRénov’, une des aides phares pour la rénovation énergétique, a vu son enveloppe budgétaire revalorisée de façon conséquente afin de favoriser les ménages dans la mise en œuvre d’un projet de rénovation d’ampleur. Les montants de l’aide ont ainsi doublé pour permettre de mieux couvrir les travaux les plus efficaces et les plus performants.

Les primes CEE

Les primes CEE (ou primes énergie) s’inscrivent dans le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (les fameux CEE). Ce dernier oblige les entreprises considérées comme polluantes à aider les particuliers souhaitant entamer des travaux de rénovation et notamment de rénovation d’ampleur. 

Comme dans le cadre de MaPrimeRénov’, l’installation de pompes à chaleur (PAC) est particulièrement valorisée à travers des montants d’aides plus élevés, de même que le remplacement de fenêtres par des fenêtres plus isolantes (double, voire triple vitrage).

Le Coup de pouce “Rénovation d’ampleur des maisons et appartements individuels”

Le rôle de la prime Coup de pouce « Rénovation d’ampleur des maisons et appartements individuels » est d’encourager les propriétaires de maisons ou d’appartements individuels en France métropolitaine à effectuer une rénovation d’importance.

C’est une prime CEE dite “bonifiée”. C’est-à-dire qu’elle permet aux ménages dont les ressources correspondent aux critères de revenus définis par l’Anah, de pouvoir bénéficier d’un montant de prime CEE plus important

Ce type de prime est soumise à différents critères d’éligibilité comme le montant des ressources, la localisation du bien concerné par les travaux et le type de travaux réalisés. La prime bonifiée peut vous permettre d’obtenir 2,5 fois la valeur de la prime CEE simple.

Les autres aides utiles pour réduire le coût d’une rénovation d’ampleur

Outre ces aides majeures dont le fonctionnement soutient spécifiquement les rénovations d’importance, de nombreuses autres aides peuvent vous permettre de réduire le coût de votre projet :

  • la TVA à taux réduit de 5,5 % ;
  • l’éco-PTZ ;
  • le PAR (prêt Avance Rénovation) ;
  • le chèque énergie ;
  • les aides locales.
Facebook
Twitter
LinkedIn
LE BETEF
LE BETEF

Nos articles

Vous avez une question ?

Nos experts restent à votre disposition pour de plus amples renseignements.

Les aides de l'État

Nos services